mes fringues de l'été 2018Fringue des plus ordinaires, le jeans a pourtant une longue histoire qui commence dès le XVIème siècle. En trois minutes, la vidéo ci-dessous nous raconte cette histoire en images et musique.

Ainsi le jean aura habillé les bateaux - voiles et marins - mais aussi les chercheurs d'or et les bûcherons,  les esclaves et le monde ouvrier, en faisant un détour par les prisons américaines pour y habiller les détenus. Le jean est très contagieux puisque de nos jours tout le monde en est porteur !

JEANS

En 1994, le couturier Christian Lacroix affirmait dans le catalogue d'une exposition consacrée au jeans et à son histoire : " Le monde est bleu et ce sera pour toujours la couleur de la seconde moitié de ce siècle, celle qui recouvre tous et toutes d'une nuance unique.

https://www.universalis.fr

Assez réfractaire au "jean" - parce que tout ce qui s'apparente à un uniforme, à un effet de masse, à une mode qu'il faut suivre, m'insupporte - je viens pourtant de m'en choisir quatre paires (oui, d'un coup !) pour l'été : destroy ou used, tous se portent loose et surtout ils sont décorés ! Fi de la morosité ... Voilà mes trois premiers jeans, très colorés.

mes trois jeansLe quatrième ne l'est pas moins. Ce jean est en effet le seul à être décoré devant et derrière. Sur ce modèle, le bleu se perd, ruiné par le brunissement et la grisaille.

mon quatrième jeanPour accompagner l'exubérance de mes jeans, j'ai choisi des chemises aux plis mouvants, fluides, mobiles, dansantes. Toutes ont des couleurs unies et toutes sont en coton estival. J'ai commencé mon choix par deux chemises bleues, l'une bleu marine, l'autre d'un bleu plus clair. Lacroix avait raison, l'influence du bleu se prolonge après le choix des jeans ...

mes chemises bleues été 2018Le bleu flattant à la fois le teint et la silhouette, en ce qui me concerne, j'accepte avec plaisir son influence.

chemise bleu jeanJ'ai toujours été séduite par le bleu marine. Je trouve dans cette couleur un parfum maritime qui me plaît beaucoup. Le bleu marine m'incite à l'intériorité et à la rêverie ... et c'est pourquoi une touche de rouge est bienvenue, me reposant les pieds sur terre!

chemise bleu marineAprès ces variantes de bleu, je reviens comme toujours aux couleurs de Terre. Dans ma garde-robe, les couleurs naturelles  s'imposent à moi sans que j'aie à les chercher. Mes deux autres nouvelles chemises sont l'une d'un beige abricoté et l'autre couleur café, tout en étant du même modèle. Ne sachant laquelle choisir, j'ai pris les deux !

mes chemises couleurs naturelles été 2018Pour compléter ces achats, une cinquième chemise du même style dansant, d'une jolie couleur prune-cerise, vient de ressurgir par bonheur de mon armoire.

mes chemises de l'été 2018Mes chemises vont virevolter tout l'été sur mes jeans joyeux : j'en éprouve un vrai contentement de petite gosse ! Voilà qui me fait refaire surface après ma submersion dans une vague de tristesse (la vie est faite de ça aussi). J'ai devant moi une belle ramée d'été en perspective ! Futilité ? Non pas ! La communication non-verbale est importante et je viens de me créer ici une image taillée pour moi (dans le contexte dans lequel je vis). Avant même d'être entendue, toute personne est d'abord vue.

la-vie-est-trop-courte-pour-s-habiller-triste

Bien sûr, il faut s’interroger à propos de l’impact qu'a notre "société de l’apparence" sur l’image que nous avons de nous-mêmes. Mais l'image de soi est loin d'être un détail frivole ... Albert Mehrabian, professeur de psychologie à l’Université de Californie, a étudié l’impact des mots et du langage corporel lors d’une expérience basée sur l’émission d’opinions et de sentiments, en 1967.

Selon l’étude de Mehrabian :

  • Le sens des mots ne pèse que 7 %.
  • La manière de prononcer ces mots (voix, débit, rythme, intonations…) représente 38%.
  • Le langage corporel et vestimentaire pèse 55%.

Ce qui situe l'importance entre ce que l'on dit et ce que l'on montre de soi :  7% de la communication verbale (les mots) contre 93% de la communication non verbale (voix, gestes, vêtements...). Dans ses études, Albert Mehrabian démontre l’importance de l’image que l'on donne de soi (communication non-verbale).

Chiffres-étude-Mehrabian_conseil-en-image-e1383637819544Pour en revenir aux jeans, du vêtement utilitaire porté par les pionniers aux créations des plus grands stylistes, en passant par l'habillement ordinaire de monsieur-tout-le-monde et le plaisir enfantin de madame-moi-même, le blue jean aura laissé sa marque. Il n'empêche que j'ai conclu mes emplettes par l'achat d'une robe. Et c'est un joli point final ...

ma robe de cet été 2018Mon style serait "conceptuel" affirmé. Pour identifier votre propre style vestimentaire, le petit e-book ci-dessous s'avère très efficace (d'autant plus que des possibilités d'habillement sont préconisées : elles confirment à postériori mes choix de fringues comme étant en adéquation avec ma personnalité).

Ayez le bon look, donnez une bonne image de vous - 3e éd.

Ce petit manuel du bon look décode pour vous le langage de votre apparence, celui que véhiculent les formes, les couleurs et les vêtements que nous portons, que ce soit pour un entretien d'embauche, une réunion au sommet ou une soirée à deux. À l'aide de nombreux exemples et de conseils

https://books.google.co.uk